Paysages et délices de Californie

By mai 02, 2010

Après avoir quitté le magnifique et impressionnant Death Valley National Park, nous poursuivons notre parcours vers la Californie.




En arrivant dans la Simi Valley, on découvre une végétation luxuriante. C’est la saison des oranges, des citrons et des avocats et je ne peux résister à l’envie d’arrêter chez un producteur pour cueillir des oranges. Les citrons et les oranges colorent le paysage mais on ne peut en dire autant des avocats qui se confondent dans le feuillage des avocatiers. On achète quelques avocats fraîchement cueillis et la dame nous avertie qu’ils prendront deux à trois semaines à mûrir. C’est ainsi que j’ai appris que les avocats ne mûrissent jamais dans l’arbre.




Sur la côte de Californie de Santa Barbara à San Francisco, on aperçoit les jardins d’artichauts, de laitues, de choux et de gourganes (eh oui! vous avez bien lu gourganes). En visitant le marché de San Francisco un vendeur m’a offert du feuillage de plants de gourganes qui est apprécié des gourmets.



En remontant la côte sur la pittoresque route 1, nous nous sommes arrêtés dans le charmant petit village de Montara situé à environ 40 minutes de San Francisco. Nous nous proposions de se régaler des fameux Fish and Chips d’un restaurant réputé du coin, mais la cuisine indienne du petit restaurant tenu par les mêmes propriétaires de notre charmant gîte Farallone Hotel embaumait l’air d’un parfum si invitant que nous n’avons pu résister à l’envie de découvrir leurs délicieux mets.


San Francisco est une ville où le plaisir de bien manger rappelle le Québec et l’Europe. Les gourmets sont comblés en magasinant au Ferry Market. La boucherie, la boutique de vins, la boulangerie Acme, la fromagerie Cowgirl Creamery, la boutique de champignons Far West fungi (la plus belle que j’ai vue à ce jour), les étals d’herbes et de feuillages comestibles, les ingrédients mexicains et la boutique d’articles de cuisine Sur la Table, tout y est. Une collation de baguette et d’un délicieux fromage Monterey mi sec fabriqué dans la région nous aide à patienter pour la visite du quartier chinois.

Histoire de se mettre dans l’ambiance de San Francisco, c’est en Cable Car que nous nous rendons au quartier chinois. Comme mon guide de voyage mentionnait que le House of Nanking est un des meilleurs restaurants du quartier c’est celui-ci que l’on choisit pour l’heure du lunch. L’endroit est fort populaire, rudimentaire, sans nappe ou vaisselle d’apparat mais la nourriture est tout à fait délicieuse. On y déguste leur fameux plat de poulet aux graines de sésame et un plat de pétoncles aromatisé à l’ail grillé et au gingembre. Jamie Oliver et Rachel Ray ont aussi savouré la cuisine de la maison.


C’est dans la vallée de Sonoma et de Napa au nord de San Francisco que l’on constate la passion culinaire des Californiens. Les boutiques alimentaires, les nombreux restaurants et les vignobles qui offrent des dégustations et des vins à des prix souvent inaccessibles pour le commun des mortels. Nous avons visité et dégusté des vins du vignoble Viansa à Sonoma et du vignoble Beringer à Saint-Helena dans la vallée de Napa. Entre deux visites de vignoble on s’est rendu au populaire restaurant Fumé Bistro Bar de Napa où nous avons goûté à une délicieuse et honnête cuisine de la région. Du poulet farci de duxelles de champignons servi sur un lit de champignons sautés et des raviolis d’asperges fraîches. Le lendemain nous faisons quelques achats à la très intéressante boutique d’articles de cuisine de la Culinary Institute of America, école culinaire professionnelle réputée des États-Unis et notre séjour dans la vallée se termina par un arrêt chez Dean and Deluca où nous avons déniché des délices pour notre repas du soir.

Partager cet article

Articles reliés

0 commentaires